La politique d’anoblissement de la monarchie en Provence de 1715 à 1789

Une publication très intéressante signalée dans la Gazette Web
La politique d’anoblissement de la monarchie en Provence de 1715 à 1789
Par Monique Cubells
Annales du Midi Année 1982 94-157 pp. 173-196

De 1715 à 1789, la monarchie anoblit en Provence 19 militaires, 14 négociants, 27 administrateurs et gens de justice, 4 personnes de professions diverses et 6 sans profession. L’évocation fréquente des services de la famille donne à l’anoblissement une dimension collective. Des lettres de noblesse, de leurs dispositions pratiques comme de leurs énoncés de principes, se dégage une conception du fait nobiliaire à la croisée du mérite individuel et de la notoriété lignagère.

Télécharger le pdf

» Lire la suite

Le Cercle Généalogique et Héraldique de la Principauté de Monaco rejoint le CGMP

C.G.H.P.M. Cercle Généalogique et Héraldique de la Principauté de Monaco Créée en 2018, cette association vient tout juste de rejoindre la Fédération La Principauté de Monaco, pays indépendant comme vous le savez depuis 1861, ayant un passé historique riche en évènements depuis l’antiquité, possède de nombreuses associations culturelles qui œuvrent pour la préservation de son patrimoine, mais aucune n’avait vocation

» Lire la suite

AG de l’AG13 : 29 mars 2019

AG de l’AG13 : 29 mars 2019 Moment exceptionnel ! Eliane Béguoin, Vice-présidente de l’AG13, Présidente Honoraire du CGMP et Commissaire aux Brevets pour le CGMP a eu grand plaisir à remettre des brevets du 3e degré (niveau le plus élevé) à :

    • Robert Chave et Régis Boutière (3e degré)
    • Christian Gramondi et Jean-Pierre Webert (2e et 3e degrés)

(PG 192) Les brevets des 1er, 2ème et 3ème degrés. C’est au cours des 2èmes journées de généalogie en Provence en 1974, à Port de Bouc, qu’a été donné le premier brevet du 1er degré. Le lauréat était M. Vivian. Ces brevets récompensent les adhérents étant en mesure de présenter leur ascendance selon les critères retenus. Un commissaire aux brevets examine les travaux qui lui sont présentés et prend la décision qui convient. A ce jour, de très nombreux brevets du 1er degré ont été attribués. La liste est bien trop longue pour la publier. Ces deux prix sont encore décernés aujourd’hui, au cours de nos journées régionales de généalogie. Il en est de même pour le brevet du 2ème degré, quoique nous recevons moins de demande d’attribution. Mais le 3ème degré est très difficile à obtenir, malgré les modifications que nous avons apportées au règlement. En vingt ans, quatre ou cinq brevets ont été attribués, c’est bien peu !! Mais depuis cinq ans, de nombreuses demandes ont été déposées et en 2018 et 2019, cinq brevets du 3ème degré ont été décernés. Quel succès !! (PG 193)

» Lire la suite